fbpx

Defeder est attaché à l’engagement de transférer la nouvelle politique agricole commune à tous les agriculteurs et éleveurs

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation travaille avec les communautés autonomes et les organisations agricoles pour conseiller et former tous les agriculteurs et éleveurs afin qu’ils puissent appliquer la nouvelle politique agricole commune.

Qu’est-ce que la nouvelle politique agricole commune (PAC)?

La politique agricole commune (PAC) vise à fournir des aliments abordables, sûrs et de haute qualité aux citoyens de l’UE ; en plus de garantir un niveau de vie équitable aux agriculteurs ; préserver les ressources naturelles et respecter l’environnement.

Après plusieurs mois de négociations, la nouvelle Politique Agricole Commune entrera en vigueur le 1er janvier 2023 et ses objectifs seront de montrer un contexte plus durable et social, en maintenant l’équilibre entre les objectifs économiques et environnementaux dans le pays.

Les écorégimes, la nouveauté la plus importante de la nouvelle PAC

Dans les nouvelles approches publiées par le ministère, les éco-régimes seront l’une des nouveautés les plus importantes du nouveau PAC pour les agriculteurs et les éleveurs. Et que sont exactement les écorégimes ? Il s’agit d’une série de pratiques écologiquement durables d’affiliation volontaire des agriculteurs pour lesquelles ils pourront recevoir une série d’aides en fonction des hectares dont ils disposent. Les écorégimes supposeront une dotation économique de 1 100 millions d’euros par an.

Les leviers les plus importants pour la réussite du plan

Plusieurs leviers sont disponibles pour faire de ce plan un succès. Sans aucun doute, le plus important sera de promouvoir la formation et le conseil personnalisé à chaque agriculteur, car, dans de nombreux cas, ils n’ont pas accès à l’information ou à la numérisation et, par conséquent, il sera essentiel que la nouvelle PAC favorise une aide et un suivi importants à travers les communautés autonomes.

D’autres leviers importants seront l’innovation et le changement générationnel. Pour tout cela, la PAC allouera plus de 168 millions d’euros (2023-2027) à l’innovation et 220 millions d’euros aux aides au renouvellement des générations pour les jeunes agriculteurs.

Parmi les nouveautés avec le nouveau PAC, Defeder pariera sur l’engagement de promouvoir la durabilité environnementale, sociale, économique et d’aider les agriculteurs de la Région d’Aragon en termes d’innovation et de services aux clients en relation avec les nouvelles politiques agricoles. Ensemble, pour l’agriculture du pays !

×

Atención al Cliente Defeder

× ¿Cómo puedo ayudarte?